La propriété familiale a été créée par les arrières grands-parents d’Anne-Marie ASTART, Clément et Baptistine MICHEL, dans les années 1890.

A l’époque, la propriété était constituée d’un Domaine viticole, d’une cave de vinification, d’un négoce de vin et d’une entreprise de transport de vin

Les successions ont morcelé la propriété.

Cliquer pour agrandir...


Le second fils, Gaston MICHEL, a hérité d’une partie du Domaine viticole et de l’entreprise de transport. La réquisition des camions par l’armée au moment de la deuxième guerre mondiale a définitivement stoppé cette activité . A la création de la cave coopérative de Cairanne la vinification a été abandonnée au Domaine.

Sa fille et son gendre, Odette et Arnaud ACHIARY, ont pris la suite, puis partagé les terres entre leurs trois enfants.

Cliquer pour agrandir...

En 1995, après une formation à l’université du vin de Suze la Rousse, Anne-Marie (fille d’Odette et Arnaud) et Jean-Marie ASTART ont créé le Domaine les Hautes Cances, repris la vinification, doublé la superficie des vignes et racheté une petite partie de la cave ancestrale.

D’une part, cette toute petite cave ne permettait pas la vinification de la totalité de la production des 16 hectares que compte le domaine. D’autre part, sa vétusté limitait le mode de vinification, les possibilités techniques et l’élevage des vins.

La construction en 2003-2004 d’une nouvelle cave a favorisé de nombreux changements dans l’entrée de la vendange, la vinification et l’élevage.

Dès 1995, nous avons fait le choix de méthodes culturales respectueuses de l’Environnement, à la recherche de production de vins développant une plus grande expression du terroir.