Préambule Le domaine Les Hommes La culture, le terroir La Vinification, l'élevage

 

LE VIGNOBLE

      Cairanne, petite commune du Nord Vaucluse où la vigne et le vin occupent une place de choix, fait partie de l’aire d’appellation des Côtes du Rhône méridionales.

La superficie de vignes en production de 760 hectares de garrigues, terrasses rocailleuses, coteaux et collines, est soumise à un climat méditerranéen modifié par un vent fréquent et violent, le Mistral.

La vigne puise ses ressources dans un sol varié, argilo-calcaire avec ou sans galets, marnes grises ou blanches, sables. Le sous-sol est essentiellement formé de roches sédimentaires marines et lagunolacustres ainsi que d’alluvions, associées à des paléosols et à des dépôts éoliens.

La grande qualité et la typicité de ce terroir à conduit l’INAO à classer Cairanne en 1967 dans les Côtes du Rhône Villages avec nom de Commune.
Le vignoble est composé des cépages classiques de notre aire d’appellation, le Grenache noir y règne en maître, accompagné de la Syrah, du Mourvèdre, du Carignan, de la Counoise et du Cinsault.

L’âge moyen de ces cépages rouges est de 47 ans, la vigne la plus ancienne, une grenachière, existait en 1902. Les cépages blancs, qui occupent une superficie beaucoup plus modeste, sont représentés par le Grenache blanc, la Clairette et le Bourboulenc et sont âgés d’une vingtaine d’années.
La plantation d’une petite parcelle de Viognier, en 1999, sur le terroir du Col du Débat, d’argiles blanches et de galets, correspond à notre recherche d’un fruité plus complexe associé à la vivacité que confère ce terroir.
Ces coteaux nord, exposés au Mistral et aux nuits fraîches, favorisent une plus grande acidité naturelle à des fruits pourtant récoltés à pleine maturité et gorgés de sucre, contribuant ainsi à un meilleur équilibre du vin.

 

LA NOUVELLE CAVE

La nouvelle cave a été construite en 2003-2004, creusée dans une terrasse sablonneuse au centre du village. Elle permet désormais une entrée de la vendange par gravité, dans l’érafloir puis dans la cuve.

L’unité de vinification de 250m² est équipée de huit cuves béton cubiques de 58 et 80 hectolitres. Nous avons fait le choix d’une vinification des rouges par infusion de marc, réduisant ainsi le nombre des remontages et excluant les délestages. Dans le suivi du respect de la vendange, le décuvage s’effectue par tapis roulant et pressurage pneumatique.

Dans l’espace élevage, également de 250m², les barriques bourguignonnes de chêne français sont disposées sur des emplacements de sol nu favorisant une excellente hygrométrie naturelle. La construction sous terre maintient une température idéale particulièrement intéressante sous nos climats.

L’ensemble du nouveau processus contribue à un plus grand respect de la vendange, une extraction plus douce et l’élaboration de vins aux tanins plus soyeux.

 


Haut de page

Dernière modification de cette page le :5 juin 2006